Publié le Un commentaire

Les grossesses se suivent et se ressemblent…. hyperémèse gravidique 2e partie

Voilà, si je suis absente sur le site depuis plusieurs mois, c’est tout simplement que mon corps ne me permet plus de tenir devant ma MAC. Voilà pourquoi le shop est de moins en moins fourni.

J’avoue que je n’ai pas une forme olympique (oui oui, la grossesse est très désirée, comme la première !), mais je viens ici non pas pour me plaindre mais une nouvelle fois pour aider les personnes qui souffrent du même mal. Pour rappel, j’avais déjà glissé un article sur le sujet lors de ma première grossesse (à lire dans la rubrique “grossesse”).

Voilà comment ça a commencé :

Après cette première grossesse hyper hyper mal vécue, je ne me sentais absolument pas la force de recommencer, même si nous avons toujours désiré 2 enfants. Mais l’envie du deuxième enfant se transforme petit à petit en un besoin vital 😉 Par ailleurs, à force d’entendre les gens autour de moi me répéter la même phrase (et heureusement, sinon on n’aurait peut-être pas osé se lancer dans l’aventure), soit chaque grossesse est différente, tu verras, la deuxième se passera bien, nous nous sommes lancés, remplis d’espoir que tout se passe mieux ! Je dis “nous” car mon mari en a beaucoup souffert aussi, même s’il a toujours été très compréhensif et aux petits soins.

Le test est positif, nous sommes HEU-REUX ! Partie positive, la première semaine se passe bien et je pète le feu ! Dans ma tête, les choses allaient mieux se passer cette fois… Mais à 5 sa et 4 jours, les vomissements débarquent avec leur lot de nausées…. Là, je remonte dans mes notes d’archives de bb1 et constate que les nausées avaient commencé à … 5 semaines et 4 jours….. Coup de massue…. Revivre 9 mois comme ça, mon corps ne supportera pas, mon esprit encore moins.

3 semaines se passent ainsi… dur dur…. 3 semaines sans boire, pas même une petite gorgée, sans pouvoir manger de fruits contenant du liquide en abondance (raisin, orange, …). Je prends 3 comprimés de primpéran par jour mais rien n’y fait. RIEN n’est à peu près efficace ! Je vomis. Parfois rien, juste de l’air, parfois tout sort par le nez, souvent des gouttes de sang à la fin à force de prodiguer des efforts pas possibles…. La gorge est irritée,. Les nausées me font mal. C’est difficile à expliquer, mais leur intensité me fait mal à l’estomac. Je vomis plusieurs fois par jour. Mon premier a 2 ans, nous avons toujours passé nos journées à rire, à jouer, à faire toutes sortes d’activités…. Et là j’avoue, c’est plutôt télé, Duplo, télé, Duplo,…. pendant que je vomis dans la salle de bain. Les sorties ont été laissées de côté pour le papa, je ne peux plus quitter la cuvette…. Je fais mon possible pour ne pas perdre les pédales devant le petit. Mais un lundi, à l’heure du goûter (à 8 semaines d’aménorrhée), il me regarde droit dans les yeux et me dit : maman rigole plus….. Nouveau coup de massue…. Le lendemain matin, je prends le téléphone et contacte à nouveau mon gynécologue. Déprimée, fatiguée … ou plutôt épuisée, je termine à l’hôpital. On fait des analyses et on me parle d’hyperémèse gravidique. Ce que j’ai a un nom ! Ca aide à avancer.

Les quelques jours d’hospitalisation sont très bénéfiques. Les journées sont bien longues et la dose de médicaments aussi, mais le bien apporté est fou. J’ai vomi la dernière fois juste avant de monter à l’hôpital et une fois sur place et perfusée, plus rien ! A n’y rien comprendre ! Retour à la maison avec 6 itinérol B6 par jour + Esomeprazol + 3 primpéran…. Dès mon arrivée, c’est difficile. Malgré tous les efforts de mon mari pour que je sois au calme, les nausées reviennent tout de suite à haute dose. Je ne comprends pas pourquoi et suis vite désemparée.  Mais voilà, quelques jours ont passé et malgré les nausées difficiles à supporter, les vomissements n’ont pas repris tout de suite…. Mais ils sont bien revenus après 6 jours… Quoi qu’il en soit, cette pause a été bénéfique et m’a bien permise de me “retaper”.

Le répit a été court… je suis actuellement à 14 semaines et ça ne va toujours pas. Je suis complètement déprimée. Je me sens inutile, incapable. J’ai un mal fou à faire toutes les petites choses normales de la vie. Je pleure beaucoup (en vomissant, en me disant que les autres me prennent pour une grosse plaignette, en voyant que je délaisse mon fils, en observant mon mari faire les tâches quotidiennes que je n’arrive même plus à faire,…)  et me sens terriblement coupable d’être dans cet état. Mes deux seules motivations de la vie : ne pas décevoir mon fils et mon mari…. et c’est mission impossible. Je me sens véritablement handicapée et malade du levé au couché, sans pauses,… J’ai tout essayé, déjà pour la première grossesse. Rien n’y fait ! Manger avant de se lever, boire du gazeux, du coca, Primperan, Itinerol B6, pansements gastriques, ostéopathie, acuponcture, manger léger, fractionner les repas, …. rien ne soulage. Le simple fait d’être en mouvement, de parler,… me fout la gerbe…. L’estomac vide me fait vomir de la bile et l’estomac plein me fait vomir le repas…

Donc si vous perdez du poids en début de grossesse à cause des vomissements, surtout contactez votre médecin. S’il le juge nécessaire, il vous enverra à l’hôpital…. et ce séjour en hôpital aide vraiment, déjà rien que pour se “forcer” à se reposer ! Même si par malheur ça n’arrange les choses que sur la durée du séjour, c’est déjà ça de pris.

Voici un lien intéressant qui peut vous éclairer sur le sujet si vous vous sentez concernée :

http://www.materneo.com/grossesse/maux-de-la-grossesse/hyperemese-gravidique-nausees-et-vomissements-intenses-pendant-la-grossesse/hyperemese-gravidique-nombreux-vomissements-et-nausees-intenses-pendant-la-grossesse.html

 

Un autre avec des nanas qui vous montrent que vous n’êtes pas seule… car on finit par avoir l’impression d’être la seule extraterrestre qui n’arrive pas à sortir de chez elle, qui n’arrive pas à s’occuper de ses enfants, de son mari, du ménage, des courses…. tout ça parce qu’elle est enceinte ! Et oser se plaindre quand on a à la chance incroyable de porter la vie, c’est difficile….

http://forums.france5.fr/lesmaternelles/Sante/Nausees/vomissement-grossesse-nausees-sujet_346_3.htm

 

 

 

Une réflexion au sujet de « Les grossesses se suivent et se ressemblent…. hyperémèse gravidique 2e partie »

  1. Je vous lis maintenant, et me demandait comment cette suite de grossesse se passait ? J’espère mieux ! Avec un premier ca doit vraiment pas être facile à gérer … En tout cas,beaucoup de courage pour la suite !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.