Publié par Laisser un commentaire

Gravity cake Smarties “Mario” pour les 5 ans de Minouchon

 

Comme je t’en parlais dans l’article précédent : place au gâteau !

Pour ses 5 ans, je voulais un gâteau qui déclenche chez lui un “Wouaoooooouh” ! Je voulais des yeux tout écarquillés et une bouche grande ouverte ! Rien que ça, ahah !

5 ans, c’est l’âge de l’intérêt à la magie… Un truc suspendu qui verse des bonbons tout seul, qui de plus est se cassent la gueule dans l’assiette,… C’est exactement ce qu’il me lui fallait ! Et j’avoue qu’il me faisait de l’oeil le Gravity cake….

Bien sûr l’idée n’est pas de moi… Mais comme je n’ai pas trouvé toutes les informations qu’il me fallait, je vous fais un récapitulatif de ma manière de procéder. Peut-être que ça illuminera quelques-unes d’entre vous qui hésitaient encore à se lancer 😉

Voilà ce dont j’ai eu besoin :

  • 2 gâteaux au yogourt (ou 2 génoises) de 24 cm (cuire un après l’autre)
  • une ganache (confiture, crème vanille,… ici : mousse au chocolat)
  • des smarties (garder la boite ou le sachet !)
  • des biscuits pour le tour (ici biscuits “Choco Sticks” de la Migros) (2 paquets)
  • une paille en carton
  • du chocolat (qui fera office de colle)
  • un glaçage chocolat (250 ml)
  • un petit pinceau
  • év. une spatule pour lisser le glaçage
  • une assiette de présentation
  • four, congélateur, frigo….

Ce gâteau n’a pas un goût à tomber parterre, mais avouons que c’est n’est pas le but premier. Par contre l’effet est tout de même sympathique, non ?

Pour commencer, j’ai préparé 2 gâteaux au yogourt, dans un moule à charnière de 24 cm. Mais tu peux faire une génoise ou autres. Voici la recette que j’ai utilisée : https://cuisine.journaldesfemmes.fr/recette/330802-gateau-au-yaourt. Pourquoi avoir choisi ce gâteau ? C’est une recette que je fais souvent car les ingrédients se mesurent à l’aide d’un pot de yaourt et les enfants peuvent facilement la faire avec nous. L’arôme du gâteau peut très facilement être modifié (noix de coco, citron, cannelle, vanille,..). Ici j’ai mis un yogourt vanille et ajouté des zestes de citron et orange à la pâte.

Pendant la cuisson : préparer la ganache (ici mousse au chocolat) + faire de la place dans le congélateur.

Une fois les 2 gâteaux cuits et refroidis, les démouler et couper la “bosse” à l’aide d’un couteau à pain, bien à plat.

Couper les biscuits pour le tour (pour moi : bâtonnets Choco Sticks de la Migros) à la hauteur désirée. Ici, tchak, coupés au milieu. Fingers in the nose, ahah !

Une fois les deux couches superposées (retourner celle du dessus à l’envers pour qu’elle soit bien plane), avec la mousse au chocolat tartinée au milieu, placer le tout au congélateur pour 10 minutes. Pendant ce temps, préparer un glaçage au chocolat. Une fois le gâteau froid, répartir uniformément le glaçage sur le dessus et les côtés (mettre le gâteau sur une grille pour le faire).

Quand le glaçage est prêt, placer le gâteau sur l’assiette de présentation.

Disposer ensuite les bâtonnets de biscuits sur le tour du gâteau, en laissant un trou pour simuler la chute des Smarties. Là, j’avoue que j’ai eu un gros couac…. J’ai préparé un glaçage à l’avance, en test. Il était beau et a mis un certain temps à durcir, exactement ce qu’il me fallait. Cependant, son goût ne m’a pas séduite. Donc j’avoue, pour ce gâteau, j’ai finalement acheté du glaçage tout prêt. Et cette petite idée stupide m’a donné bien des sueurs froides… Le glaçage est devenu sec instantanément…! Dur béton… Du coup je n’ai pas pu coller un seul Fingers, rien. J’ai dû faire fondre du chocolat et passer au pinceau chaque Fingers pour les coller… Pareil pour les Smarties…

Insérer la paille (bout replié) au centre du gâteau (à peu près), légèrement inclinée.

Ensuite, voilà les choses sérieuses qui commencent 😉

  1. Placer les Smarties en A, sur le gâteau, en partant du fond de la paille. Le faire aussi sur la hauteur du gâteau, entre les biscuits, pour simuler la chute. En mettre quelques-un sur les côté, comme s’ils sont tombés un peu plus loin. Tu vois ce que je veux dire ?
  2. Disposer les éléments de déco (s’il y en a). Ici, figurines Mario.
  3. Faire chauffer un peu de chocolat au bain-marie.
  4. A l’aide d’un pinceau, badigeonner la paille de chocolat fondu (s’il est très liquide, attendre un peu qu’il refroidisse avant de l’utiliser). Ca permettra de “camoufler” la paille et de faire tenir les smarties.
  5. Coller des Smarties sur la paille, en commençant par la base. Prendre soin de bien fixer la paille à la base, avec des Smarties et du chocolat. Attention : il ne faut faire que quelques Smarties à la fois, garder son doigt dessus et attendre un peu que le chocolat fondu fixe le Smarties. Plus tu attends entre chaque étape, moins ton histoire risque de se casser la gueu figure. Sois patiente ! 
  6. Mon astuce : à l’aide d’un pinceau, mettre un soupçon de chocolat derrière chaque smarties, le maintenir quelques secondes en place avec les doigts (éviter à tout prix d’avoir les doigts tachés).
  7. Remonter le long de la paille. No stress, ça va tenir ! Il faut être patient(e) et laisser sécher le chocolat avant de franchir une autre étape.
  8. Au sommet de la paille, remettre du chocolat et y glisser le paquet de Smarties. il sera maintenu par le chocolat. Si tu as un petit sachet, pour simuler l’effet “gonflé”, tu peux le remplir de papier ménage avant de le fixer.
  9. Placer ensuite, toujours avec du chocolat fondu, des Smarties sur le bord de l’assiette (à l’avant de la chute, genre ça a débordé sur l’assiette). Tu peux aussi en déposer sur la table, en servant.
  10. Tadam !! oui, t’as chaud, t’es claquée mais…. waouw ! Hein dis t’es assez fière quand même ? Non ? Yeeeahh ! Bravo, tu l’as fait !

Ah ! J’oubliais : j’ai préparé le gâteau la veille. Il a passé la nuit et la journée jusqu’à 16h au réfrigérateur… No problem ! A un détail près : c’est vrai que les Smarties décolorent un peu…. Je n’avais pas d’autre choix que de les laisser au frigo car à l’intérieur j’ai mis une mousse au chocolat. Alors voilà, c’est comme ça. J’étais déçue 2 minutes mais au moins je n’ai pas eu le stress de le faire le jour J car je n’aurais clairement pas eu le temps de toute façon ;-).

Voilà quelques étapes et le résultat :

 

 

Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *